Concept

Dans ces temps troublés où l’on assiste à un brouillage des repères, où de nouvelles utopies mais aussi des peurs s’expriment, où des interrogations identitaires apparaissent, la question de notre futur se pose avec une acuité nouvelle. De fait, de plus en plus d’intellectuels, écrivains, chercheurs ou artistes s’interrogent sur le futur. Comment vivrons-nous dans 50 ans ? Dans quel état sera notre planète en 2050 ? De nouvelles formes de vivre ensemble seront-elles apparues ? De nouvelles configurations étatiques auront-elles vu le jour ? Quelles seront les grandes puissances de demain ?

Il est frappant de constater que la question du futur traverse l’ensemble des disciplines scientifiques et artistiques. Elle est autant abordée par les climatologues qui réfléchissent au changement climatique en cours et à venir que par les économistes qui élaborent différents scénarios d’évolution de l’économie mondiale. Les philosophes s’en emparent lorsqu’ils réfléchissent à un monde meilleur, les physiciens et les mathématiciens la rencontrent lorsqu’ils élaborent des modèles, les urbanistes et les architectes se l’approprient lorsqu’ils imaginent la ville verte ou numérique de demain, les géopolitologues se la posent lorsqu’ils s’interrogent sur le nouvel ordre mondial ou sur les puissances émergentes. Les doctorants, qui sont des chercheurs en devenir, invitent par leurs travaux les disciplines scientifiques à se renouveler. De leur côté, certains écrivains et artistes, qu’ils soient performers, plasticiens, comédiens, vidéastes ou chorégraphes, travaillent la question de l’avenir de l’humanité dans leur œuvre. Les résultats sont parfois saisissants.

La nuit des idées, qui se déroulera le 3 juin 2016 de 19h à 3h., se veut être une plateforme d’expression pour tous ces intellectuels, artistes, chercheurs qui nous aident à déchiffrer le présent et à penser le monde de demain. A travers des formes courtes (conférences de 20 minutes, tables rondes d’une heure maximum, présentation de « ma thèse en 3 minutes » pour les doctorants, brefs happenings artistiques), la nuit des idées leur offrira une possibilité exceptionnelle d’expression et d’échange avec le public. La « nuit des idées » proposera : une trentaine de conférences issues de tous les horizons disciplinaires, une table-ronde, une présentation à la fois sérieuse et ludique des travaux des doctorants ("Ma thèse en 3 minutes"), un film scientifique, des installations artistiques, une exposition photo de Yann Arthus-Bertrand, un DJ set, un bar et un coin lounge, etc.

Le lieu de la manifestation joue un rôle essentiel. La Maison de France, située sur le Kurfürstendamm, non loin de la gare de Zoologischer Garten, occupe une situation centrale dans Berlin. Connue des Berlinois, elle est très fréquentée. Avec la « nuit des idées », l’ambition est d’occuper l’ensemble des espaces de la Maison de France, depuis la médiathèque où se déroulera la « nuit des petits » jusqu’à la salle de réception du 4e étage qui accueillera la table ronde, des conférences, des présentations des doctorants, des installations artistiques et le bar-Lounge, en passant par la magnifique salle du « cinéma Paris » d’une capacité de 300 places qui accueillera le « cinésciences » et les grandes conférences, la salle Ganeval où se dérouleront les autres conférences, ou encore la galerie du rez de chaussée qui accueillera l'exposition photo. A partir de minuit, les débats s’arrêteront et la « nuit des idées » se prolongera en nuit de la fête avec un DJ Set dans la salle du 4e étage.

La « nuit des idées » vise à attirer un très large public. Pour comparaison, la « nuit de la philo » organisée en juin 2014 avait attiré 5200 visiteurs.

 

Evénement et jeux Facebook:
Afficher l'image d'origine

Concept | La Nuit des Idées - Berlin

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.