Perspectives artistiques

Exposition photo

Yann Arthus-Bertrand
Photographe, cinéaste et militant écologique
Good Planet

Photographe, spécialiste reconnu de l’image aérienne, Yann Arthus-Bertrand est l’auteur, entre autres livres, de « La terre vue du Ciel ». En 2009, il réalise « HOME », son premier film. Cet état des lieux de la planète a été vu par plus de 600 millions de personnes à travers le monde. C’est le grand film écologique de la décennie. « 7 milliards d’Autres », portrait de l’humanité d’aujourd’hui, vu par plus de 350 millions de personnes. La grande exposition inaugurée au Grand Palais, à Paris en 2009, et présentée ensuite dans le monde entier. C’est une première étape sur le chemin qui conduit Yann Arthus-Bertrand vers son projet « HUMAN ».
Yann Arthus-Bertrand est également connu pour son engagement dans le combat écologique. Il a animé durant cinq ans la célèbre émission « Vu du Ciel » sur France Télévision. En 2011, il a réalisé avec Michaël Pitiot le film « Planète Océan » le film embarque ses spectateurs dans un voyage inédit au cœur de notre planète bleue. Depuis 2005 et la création de la Fondation GoodPlanet, Yann Arthus-Bertrand s’est s’investi dans l’éducation à l’environnement. Cet engagement lui a valu d’être nommé « Ambassadeur de bonne volonté » du Programme des Nations-Unies pour l’Environnement (PNUE).

Photo de Yann Arthus-Bertrand
Yann Arthus-Bertrand
Photographe, cinéaste et militant écologique
Good Planet

Photo de Yann Arthus-Bertrand

Photographe, spécialiste reconnu de l’image aérienne, Yann Arthus-Bertrand est l’auteur, entre autres livres, de « La terre vue du Ciel ». En 2009, il réalise « HOME », son premier film. Cet état des lieux de la planète a été vu par plus de 600 millions de personnes à travers le monde. C’est le grand film écologique de la décennie. « 7 milliards d’Autres », portrait de l’humanité d’aujourd’hui, vu par plus de 350 millions de personnes. La grande exposition inaugurée au Grand Palais, à Paris en 2009, et présentée ensuite dans le monde entier. C’est une première étape sur le chemin qui conduit Yann Arthus-Bertrand vers son projet « HUMAN ».
Yann Arthus-Bertrand est également connu pour son engagement dans le combat écologique. Il a animé durant cinq ans la célèbre émission « Vu du Ciel » sur France Télévision. En 2011, il a réalisé avec Michaël Pitiot le film « Planète Océan » le film embarque ses spectateurs dans un voyage inédit au cœur de notre planète bleue. Depuis 2005 et la création de la Fondation GoodPlanet, Yann Arthus-Bertrand s’est s’investi dans l’éducation à l’environnement. Cet engagement lui a valu d’être nommé « Ambassadeur de bonne volonté » du Programme des Nations-Unies pour l’Environnement (PNUE).

Artistes & Plasticiens

Magali Daniaux Cédric Pigot

Nés en 1976 et 1966, ils vivent et travaillent à Paris, France.

Depuis leur rencontre, en 2001, leur œuvre conjointe est marquée du double sceau de l’expérimentation et de la performance. Leurs pièces mêlent des médias divers et associent des registres opposés avec une prédilection pour les correspondances entre science-fiction et documentaire, ingénierie de pointe et contes fantastiques, matériaux lourds et sensations fugaces. Aux installations et objets, dessins et collages de leurs débuts se sont progressivement ajoutés des expérimentations et gestes artistiques plus immatériels. Vidéos, créations sonores, musique, poésie, recherches olfactives, œuvres virtuelles aux confins de l’art numérique ont formé ces quatre dernières années un cycle d’oeuvres consacré aux étendues Arctiques et qui abordent des problématiques liées au changement climatique, les questions économiques, politiques et géostratégiques, le développement urbain et la gestion des ressources alimentaires. Magali Daniaux et Cédric Pigot travaillent actuellement en Alaska sur des projets consacrés à l’archéologie, et le réchauffement climatique. Leur travail a notamment été montré au Musée du Jeu de Paume à Paris en 2014, à la Biennale d’Architecture de Venise en 2014, au Barents Spektakel en Norvège, en 2013, à l’opéra d’Oslo pour le festival Ultima en 2011, au Palais de Tokyo à Paris en 2011, à la Qui Vive International Biennial à Moscow en 2010. Ils ont été lauréats de Villa Médicis hors-les-murs en 2003 (Chine), residents à la Cité Siam à Bangkok en 2005 et au Dar Batha à Fez au Maroc en 2013, à l’Académie Schloss Solitude à Stuttgart en 2015 et 2016. En 2010 ils sont finalistes du prix COAL, Art and Environment.

Photo de Daniaux & Pigot
Thibaut de Ruyter
Architecte, critique d'art et comissaire d'exposition

Thibaut de Ruyter est un architecte, commissaire d’exposition et critique français, résidant à Berlin depuis 2001. Il contribue régulièrement aux magazines L'architecture d’aujourd’hui, Artpress, Il giornale dell'architettura, Particules, Fucking good art et Frieze d/e et a dirigé deux numéros spéciaux de Artpress consacrés à Berlin et à l’art & la prostitution. Il a été curateur pour de nombreuses expositions dans toute l’Allemagne. Il est membre depuis 2007 d’AICA-France et contribue pour le BDAP au volume consacrant 20 ans d’échanges franco-allemand dans ce domaine.

Photo de Thibaut de Ruyter
Nicolas Moulin
Photographe

Nicolas Moulin est un photographe, vidéaste, sculpteur français, résidant à Berlin. L’ensemble de son œuvre – installations, photographies, films - se situe à mi-chemin entre réalité et science-fiction, les thèmes récurrents y sont la mythologie urbaine et l’architecture utopique, et propose une réflexion autour de la ville et de la société contemporaine. Il a été exposé à de nombreuses reprises en France et à l’étranger, notamment au C/O Berlin.

Photo de Nicolas Moulin
Magali Daniaux Cédric Pigot

Photo de Daniaux & Pigot

Nés en 1976 et 1966, ils vivent et travaillent à Paris, France.

Depuis leur rencontre, en 2001, leur œuvre conjointe est marquée du double sceau de l’expérimentation et de la performance. Leurs pièces mêlent des médias divers et associent des registres opposés avec une prédilection pour les correspondances entre science-fiction et documentaire, ingénierie de pointe et contes fantastiques, matériaux lourds et sensations fugaces. Aux installations et objets, dessins et collages de leurs débuts se sont progressivement ajoutés des expérimentations et gestes artistiques plus immatériels. Vidéos, créations sonores, musique, poésie, recherches olfactives, œuvres virtuelles aux confins de l’art numérique ont formé ces quatre dernières années un cycle d’oeuvres consacré aux étendues Arctiques et qui abordent des problématiques liées au changement climatique, les questions économiques, politiques et géostratégiques, le développement urbain et la gestion des ressources alimentaires. Magali Daniaux et Cédric Pigot travaillent actuellement en Alaska sur des projets consacrés à l’archéologie, et le réchauffement climatique. Leur travail a notamment été montré au Musée du Jeu de Paume à Paris en 2014, à la Biennale d’Architecture de Venise en 2014, au Barents Spektakel en Norvège, en 2013, à l’opéra d’Oslo pour le festival Ultima en 2011, au Palais de Tokyo à Paris en 2011, à la Qui Vive International Biennial à Moscow en 2010. Ils ont été lauréats de Villa Médicis hors-les-murs en 2003 (Chine), residents à la Cité Siam à Bangkok en 2005 et au Dar Batha à Fez au Maroc en 2013, à l’Académie Schloss Solitude à Stuttgart en 2015 et 2016. En 2010 ils sont finalistes du prix COAL, Art and Environment.

Thibaut de Ruyter
Architecte, critique d'art et comissaire d'exposition

Photo de Thibaut de Ruyter

Thibaut de Ruyter est un architecte, commissaire d’exposition et critique français, résidant à Berlin depuis 2001. Il contribue régulièrement aux magazines L'architecture d’aujourd’hui, Artpress, Il giornale dell'architettura, Particules, Fucking good art et Frieze d/e et a dirigé deux numéros spéciaux de Artpress consacrés à Berlin et à l’art & la prostitution. Il a été curateur pour de nombreuses expositions dans toute l’Allemagne. Il est membre depuis 2007 d’AICA-France et contribue pour le BDAP au volume consacrant 20 ans d’échanges franco-allemand dans ce domaine.

Nicolas Moulin
Photographe

Photo de Nicolas Moulin

Nicolas Moulin est un photographe, vidéaste, sculpteur français, résidant à Berlin. L’ensemble de son œuvre – installations, photographies, films - se situe à mi-chemin entre réalité et science-fiction, les thèmes récurrents y sont la mythologie urbaine et l’architecture utopique, et propose une réflexion autour de la ville et de la société contemporaine. Il a été exposé à de nombreuses reprises en France et à l’étranger, notamment au C/O Berlin.

DJ Set

Strip Steve
DJ
Label Boys Noize

Théo Pożoga alias Strip Steve est un musicien électronique Bordelais reconnu sur la scène Club mondiale. Émigré à Berlin en 2008, il signe sur le label allemand Boysnoize Records où il publie son premier album « Micro Mega ». Puis il a l’occasion, durant près de huit ans, de jouer sur certaines des plus grosses scènes internationales (allant du Strawberry Festival de Shanghai au mythique Hollywood Palladium de Los Angeles). Théo Pożoga collabore notamment - lors de la publication de ses huit EPs et un album - avec des artistes issus de différents pays et horizons musicaux tels que le  chanteur/compositeur de Chicago, Robert Owens, ou le groupe néo-folk Puro Instinct.

À l’occasion de La Nuit des Idées, Théo Pożoga présentera son installation sonore intitulée « The Phantom Speech » pour la première fois à l’Institut français. Celle-ci se base sur des recherches en psycho-acoustique menées par Diana Deutsch et se transpose ici en une œuvre interactive proposant au visiteur d’interagir à la fois avec l’œuvre ainsi qu’avec les autres visiteurs présents de manière anonyme. Micros et casques seront installés dans deux pièces de l’Institut français, lorsque le visiteur s’exprimera dans le micro, ses syllabes seront automatiquement découpées, répétées en circuit court, et retransmises dans le casque du visiteur présent dans l’autre pièce. Selon la nationalité, la langue maternelle, l’environnement direct et les pensées qui traversent le cerveau à un moment précis, chaque auditeur interprètera ce qu’il entend différemment. Les mots ne restent pas à l'état statique mais peuvent muter d’une minute à l’autre.

À la fin des conférences, Strip Steve passera derrière les platines pour nous offrir un DJ Set dont il a le secret jusqu'à 3h du matin. Au rendez-vous, electro et house music pour conclure en beauté cette Nuit des Idées berlinoise.

Photo de Théo Pozoga
Strip Steve
DJ
Label Boys Noize

Photo de Théo Pozoga

Théo Pożoga alias Strip Steve est un musicien électronique Bordelais reconnu sur la scène Club mondiale. Émigré à Berlin en 2008, il signe sur le label allemand Boysnoize Records où il publie son premier album « Micro Mega ». Puis il a l’occasion, durant près de huit ans, de jouer sur certaines des plus grosses scènes internationales (allant du Strawberry Festival de Shanghai au mythique Hollywood Palladium de Los Angeles). Théo Pożoga collabore notamment - lors de la publication de ses huit EPs et un album - avec des artistes issus de différents pays et horizons musicaux tels que le  chanteur/compositeur de Chicago, Robert Owens, ou le groupe néo-folk Puro Instinct.

À l’occasion de La Nuit des Idées, Théo Pożoga présentera son installation sonore intitulée « The Phantom Speech » pour la première fois à l’Institut français. Celle-ci se base sur des recherches en psycho-acoustique menées par Diana Deutsch et se transpose ici en une œuvre interactive proposant au visiteur d’interagir à la fois avec l’œuvre ainsi qu’avec les autres visiteurs présents de manière anonyme. Micros et casques seront installés dans deux pièces de l’Institut français, lorsque le visiteur s’exprimera dans le micro, ses syllabes seront automatiquement découpées, répétées en circuit court, et retransmises dans le casque du visiteur présent dans l’autre pièce. Selon la nationalité, la langue maternelle, l’environnement direct et les pensées qui traversent le cerveau à un moment précis, chaque auditeur interprètera ce qu’il entend différemment. Les mots ne restent pas à l'état statique mais peuvent muter d’une minute à l’autre.

À la fin des conférences, Strip Steve passera derrière les platines pour nous offrir un DJ Set dont il a le secret jusqu'à 3h du matin. Au rendez-vous, electro et house music pour conclure en beauté cette Nuit des Idées berlinoise.

Evénement et jeux Facebook:
Afficher l'image d'origine

Perspectives artistiques | La Nuit des Idées - Berlin

Erreur

Le site Web a rencontré une erreur inattendue. Veuillez essayer de nouveau plus tard.